01 mai 2015 ~ 0 Commentaire

Quand la pluie s’invite un jour férié…

pluie et neige

Source : mediapart.fr

Aujourd’hui, au cas où vous ne le sauriez pas, nous sommes le 1er mai. Un jour férié. Et c’est justement aujourd’hui que la pluie a décidé de s’inviter en France. Au moins, pas de jaloux : il fait moche partout. Que dites-vous ? « En Corse il fait beau »… Je vais faire comme si j’avais rien entendu.

Bref ! La question d’aujourd’hui est la suivante : comment s’occuper (et occuper son/ses enfant(s)) par un jour férié pluvieux ?

Plusieurs options s’offrent à nous :

1 – Faire un tour dans les rares magasins ouverts ce jour-là. Sachant que les magasins en question sont pour la plupart des jardineries-animaleries, pour les gosses ça peut être sympa d’aller voir les petits lapinous tout mignons, les oiseaux et poissons colorés, les reptiles fascinants, les rongeurs rigolos… Mais cette option a ses faiblesses :

- déjà, il ne faut pas être agoraphobe, car on peut être sûrs de ne pas être les seuls à avoir eu l’idée géniale d’aller dans ces magasins un jour comme celui-ci. Donc forcément, lesdites jardineries seront blindées de monde, et pas uniquement de gens calmes, polis et d’enfants sages… mais aussi de personnes dépourvues de savoir-vivre, qui se foutent au milieu du rayon pour taper la discut, ou laissent traîner leurs chariots en travers du chemin, qui parlent fort quand ils sont au téléphone (je sais pas pour vous mais moi je m’en fous de savoir que Gérard a oublié d’acheter du saucisson hier à Intermarché…) ou même quand ils parlent en général, qui bousculent sans dire pardon, qui foutent le boxon dans les articles en rayon, se disant sans doute que toute façon les vendeurs sont payés pour ranger à leur place (si ils avaient déjà eux-mêmes bossé dans un magasin, ils ne penseraient sûrement pas ça)… C’est marrant mais en écrivant ces lignes je pense tout de suite au beauf de Cabu…

- ensuite, si on a certains principes, par exemple ne pas fréquenter de magasins les dimanches et jours fériés, histoire de ne pas encourager l’ouverture des commerces ces jours-là, on ne peut décemment pas s’y pointer un 1er mai ! Pour avoir bossé dans la grande distribution, y compris dans une jardinerie et dans des supermarchés ouverts les dimanches matins, je peux vous dire que c’est tout sauf amusant pour les employés de bosser ces jours-là, surtout quand on a un ou des enfant(s), et d’avoir l’impression que personne ne trime ce jour-là sauf vous et vos collègues (bon je sais que c’est faux : n’oublions pas le secteur du tourisme, de l’hôtellerie-restauration, de la santé, etc., où les employés ont rayé les mots « week-end » et « jour férié » de leur vocabulaire), bref de passer à côté d’un jour (voire d’un week-end prolongé) en famille ou avec des amis… D’autant qu’on pourrait se dire que les clients qui viennent ces jours-là vont être de meilleure composition étant donné qu’ils ont un jour de repos, ou plus compatissants, dans le style « oh les pauvres employés ils bossent alors qu’aujourd’hui c’est férié… », mais non : beaucoup d’entre eux sont désagréables et exigeants, ils n’ont aucun état d’âme quant au fait de venir tirer une tronche de 3 pieds de long un jour comme celui-là, et de laisser leurs morveux mettre le bordel dans les rayons et partir sans ramasser, non sans chialeries et cris…

2-Visiter des musées. Mouais. Déjà tout le monde n’habite pas une ville riche en musées ; ensuite, selon le thème du musée, pas sûre que ça intéresse les enfants, ou que ça nous intéresse nous-même (exemple : l’art contemporain, très peu pour moi, merci !) ; enfin, les musées sont parfois chers. En ce qui me concerne, la préhistoire est un sujet passionnant. Mais allez donc jeter un œil aux tarifs des musées préhistoriques, du style Paléopolis (musée passionnant au demeurant)… Et vous verrez que ce n’est pas donné !  Alors y aller une fois de temps en temps oui, mais si il fallait dépenser une telle somme chaque fois qu’il pleut un dimanche ou un jour férié, je pense que le banquier serait content !

3-Aller au ciné… Encore faut-il qu’il y ait un film intéressant pour tout le monde !

4-Rester à la maison, mais à faire quoi ?

- s’abrutir devant la télé. Ouhlà, ça doit pas être bien difficile, vu la richesse des programmes de cet après-midi : entre les chaînes qui diffusent exactement les mêmes programmes que le reste de la semaine (on peut encore comprendre de la part des chaînes de la TNT ; en effet on se demande parfois s’il existe vraiment un directeur des programmes humain dans les locaux de ces chaînes, et non pas un robot qui répète inlassablement les mêmes gestes chaque jour, du style « programmer Hellboy pour ce soir ; programmer Hellboy 2 pour demain soir ; programmer Hellboy pour la semaine prochaine ; etc. », mais nos bonnes vieilles chaînes historiques, comme France 2 pour ne pas la citer, pourraient faire un effort, surtout avec la redevance qu’on verse chaque année au service public…), celles qui donnent l’impression de prendre au hasard la bobine qui se trouve en haut de la pile (SOS Fantômes sur TMC, LE film diffusé au moins une fois par mois…), celles qui jouent à « plouf plouf » pour savoir quel « film spécial jour férié » ils vont nous ressortir (dans les locaux de la 3 : « plouf plouf ça se-ra toi qui pa-sse-ra le pre-mier mai ! And the winner is : L’Africain ! »)… Bref, le choix est quand même… ultra limité !

- faire le ménage de printemps (même si aujourd’hui quand on regarde par la fenêtre on a pas l’impression d’être au printemps) ; pour ma part je pense choisir l’option « méga tri dans tout l’appart », qui ne serait pas du luxe : j’ai tendance à garder trop de trucs, au grand dam de mon homme, Maniaque du ménage avec un grand M… L’avantage c’est qu’en plus quand Monsieur rentrera du boulot (eh oui il fait partie des travailleurs courageux dont j’ai parlé plus haut), il sera content. Je l’entends d’ici : « ah enfin tu t’es décidée à balancer tous ces trucs qui servent à rien ! »…

- faire du sport « at home » : pour les old school, une cassette video de Véronique et Davina fera l’affaire, pour les pro-modernisme, les consoles de salon sont les amies des mamans-qui-bossent-et-qui-peuvent-pas-aller-au-club-de-sport-le-soir-ou-les-week-ends-et-autres-jours-fériés-car-faut-s’occuper-des-enfants-pendant-que-monsieur-repart-au-boulot (exemple au hasard : moi…). Pour ma part, j’ai EA Sports active 2 sur la PS3, mais vous trouvez aussi des jeux qui permettent de se dépenser sur d’autre machines, comme la Wii avec le célèbre Wiifit… Sinon il y a aussi l’option DVD : avec un dvd de zumba on se dépense bien, croyez-moi ! Donc pendant que la petite fait de la peinture (sur elle plus que sur sa feuille de dessin), une petite séance de sport et voilà une demi-heure à une heure de tuée !

- bouquiner (attention : cette option est plutôt réservée aux personnes sans enfants, sous peine de voir débouler une tête blonde dans la chambre : « maman qu’est-ce que tu fais ? Jpeux lire moi aussi ? J’m'ennuie ! » et de ne plus réussir à suivre les aventures palpitantes du héros du livre…).

- cuisiner : ça peut être intéressant, même quand on a des gamins : ils peuvent participer et sont ensuite tout fiers d’avoir mélangé la farine et le sucre dans le saladier. Et en plus on joint l’utile à l’agréable puisqu’après on se régale avec un bon gâteau !

- faire des activités manuelles avec ou sans enfants : avec les petits on peut s’amuser à fabriquer tout un tas de trucs (marionnettes en chaussettes, tableaux en brindilles et j’en passe…) et sans enfants on peut dessiner, faire du bricolage, de la déco…

Bon je pense avoir fait le tour des options qui s’offrent aux gens qui veulent passer un 1er mai à faire autre chose que râler « putain fait chier ce temps de merde !… » en soupirant.

Après pour trouver d’autres idées on peut toujours consulter des sites comme celui-ci (ah mais mince, j’avais oublié que comme moi près de 54 millions de Français n’habitaient pas à Paris ! Au temps pour moi…).

Bref, voilà une mine d’idées pas originales du tout (mais pas chères !) pour vous occuper aujourd’hui. Dernière petite chose : écrire cet article m’a occupée une bonne heure, alors si comme moi vous aimez écrire, vous pouvez commencer un blog, et pour que vos enfants ne soient pas en reste, faites-les participer en leur proposant de chercher un nom pour le blog, une image, une idée d’article… ça peut être sympa !

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Moaij |
Miniaturespecta76 |
Solmiac management |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de bord
| Consofrance
| Marocsblog