25 novembre 2015 ~ 0 Commentaire

Des soucis (écologiques) et des hommes

Des soucis (écologiques) et des hommes haddock

Source : pinterest.com/polpalmer/french-education/

Corrigez-moi si je me trompe : on est en 2015 ? Il est de notoriété publique, au jour d’aujourd’hui, que la planète est en danger, que les ressources s’épuisent, que les déchets s’entassent dans nos décharges et qu’il faut arrêter de faire les cons, c’est-à-dire arrêter de pourrir les écosystèmes, de déverser nos saletés dans l’océan et de gaspiller à tout va, n’est-ce pas ?

Non parce que, quand je vois ce qui se passe autour de moi, je doute franchement de tout ça…

Il me semblait pourtant que l’humain avait enfin fini par prendre conscience que les préoccupations écologiques n’étaient pas de simples lubies réservées aux babas-cool soixante-huitards nostalgiques, ou au Commandant Cousteau… Après tout, depuis quelques années, le bio est de plus en plus prisé, et le climat est (ou plutôt semble être) l’une des principales préoccupations de nos chers gouvernants, en témoignent les nombreuses conférences mondiales qui ont lieu depuis celle de juin 1992 à Rio… Quant aux déchets, tout est (soi-disant) fait pour les réduire au maximum, en les recyclant ou en faisant du compost…

Source : banquealimentaire.org

Source : banquealimentaire.org

 

Enfin, côté gaspillage, les initiatives (parfois heureuses, comme la campagne de sensibilisation aux pseudo-dates limites des aliments) sont multipliées, au grand dam des maniaques de l’hygiène alimentaire qui ont l’habitude de balancer leur paquet de riz quand la date limite d’utilisation optimale est atteinte…

 

 

 

 

 

Mais n’oublions pas que l’humain est passé pro dans l’art de se tirer une balle dans le pied ! Et chaque jour je constate que des exemples viennent confirmer cela :

Ce qui est dit…    

Il faut arrêter de polluer l’atmosphère avec nos véhicules dotés de moteurs à explosion, dont les fumées d’échappement sont dangereuses pour nos enfants, nos personnes âgées, notre planète…
Interdisons donc les 4×4 en centre-villes, et taxons les propriétaires de véhicules polluants !

             Ce qui est fait…                  

Pondue en août dernier, la loi Macron (2015-990) encourage les transports routiers de personnes, donc les autocars, qui sont des véhicules qui roulent au gasoil, au détriment du train, beaucoup moins polluant (en témoigne cet article)…

****

Ce qui est dit…

Il faut arrêter de gaspiller l’énergie !
Laissons donc en place les 2 changements d’heure annuels, qui perturbent les rythmes biologiques des gens et des animaux domestiques !

                  Ce qui est fait…                  

Une mesure de 2004 encourage les automobilistes à garder leurs feux sans cesse allumés, même la journée par temps clair. Parce qu’une ampoule de voiture, c’est éternel peut-être ?

Une directive européenne de 2008 rend obligatoire, depuis 2011 en France, les feux diurnes sur les véhicules construits à partir de cette date. Ainsi, les voitures récentes ont constamment leurs feux allumés, et impossible pour le conducteur de les éteindre. Même si ce type de feux consomme beaucoup moins que les « veilleuses » des voitures plus anciennes, ils consomment tout de même de l’énergie inutilement.

****

Ce qui est dit…

Arrêtons de consommer trop de produits importés qui ont une empreinte carbone conséquente, et encourageons nos producteurs locaux !

                  Ce qui est fait…                  

En France, les agriculteurs sont étouffés par la concurrence étrangère, les contraintes sanitaires, les marges aberrantes de la grande distribution. Résultat : des produits trop chers que le français moyen ne peut pas se permettre d’acheter… On continue de consommer des viandes et des fruits et légumes venus par avions, puis transportés en camions, de contrées lointaines…


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Moaij |
Miniaturespecta76 |
Solmiac management |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de bord
| Consofrance
| Marocsblog