10 février 2017 ~ 0 Commentaire

Saturation maximale…

Source : julien-in-china.over-blog.com

Source : julien-in-china.over-blog.com

Je n’avais pas prévu d’écrire ce soir mais j’ai vraiment besoin de vider mon sac. Je n’en peux plus de la boîte où je bosse !

Ce n’est pas tant mon boulot en lui-même qui me soûle (même si certaines tâches que j’y effectue sont totalement dépourvues d’intérêt) mais l’endroit où je l’exerce, vous savez, cette boîte dont je parle ici, ce Titanic ambulant…

****

Franchement j’en ai ras-le-bol !

Ras-le-bol de l’informaticien (nom de code : Couille-molle) qui fait volontairement traîner les choses qu’on lui demande de faire, qui passe son temps à se promener dans les couloirs, les mains dans les poches, à se mêler de choses qui ne le regardent pas, à raconter qu’il est allé manger un assortiment de foie gras dans un resto gastro ce week-end, et à oser prétendre qu’il est constamment débordé…

 

Ras-le-bol d’une collègue du service (appelons-la « Neuneu »), qui bosse à distance, ou devrais-je plutôt dire « qui a le privilège de bosser à distance », parce que moi j’aimerais bien être dans ce cas pour ne plus avoir à me taper les embouteillages pour aller bosser et à gaspiller de l’essence, pour savoir que si ma gamine est malade je peux la garder au chaud à la maison vu que j’y suis, pour ne pas subir la mauvaise ambiance qui règne dans la boîte, etc. Cette collègue fait conneries sur conneries, et tu auras beau lui expliquer les choses en long, en large et en travers, elle refera à chaque fois la même connerie… Et elle fait preuve d’une mauvaise volonté monstrueuse : elle passe son temps à se plaindre de l’outil informatique, qui certes est nul à chier, mais avec lequel nous devons toutes travailler. Nous, on fait avec, mais elle non, elle se sert de ça comme prétexte à toutes ses conneries… Et chaque fois qu’on veut changer nos méthodes de travail pour le faciliter à tout le service, la cheffe s’affole « ah ben non on peut pas faire ça hein, parce que sinon Neuneu elle va être perdue elle va rien comprendre… » Super…

 

Ras-le-bol de la cheffe, car même si elle est en congés en ce moment, ce qui me fait des vacances, elle m’a toujours gonflée : elle ne dit rien à Neuneu, passe son temps à vérifier son boulot pour corriger ses conneries, n’ose pas taper du poing sur la table avec elle… Par contre, moi qui ai toujours fait mon boulot en temps et en heure, et qui l’ai toujours bien fait, elle manquait pas de me casser les pieds à me reprocher de soi-disant trop discuter avec le collègue informaticien qui était devenu un pote (mais qui a eu l’intelligence de démissionner pour aller bosser dans une boîte beaucoup mieux il y a un an), puis avec les « dissidents » (càd 2 juristes remplaçants + une stagiaire + un informaticien remplaçant, des gens que madame avait pris en grippe)… Elle est allée jusqu’à me reprocher d’avoir pris trop de pause un matin, sauf que je l’ai mouchée ce jour-là : elle estimait qu’1/4 d’heure c’était trop long, mais je lui ai rétorqué que la pause syndicale c’est 20 minutes par jour, et vu que je prends qu’une pause journalière… Elle en est venue également à surveiller mes moindres faits et gestes pour savoir si j’étais bien dans mon bureau, avec qui je discutais, etc. Le jour où la stagiaire « dissidente » est partie (en trombe parce qu’elle en avait trop marre), au moment où elle est venue dans mon bureau me dire au revoir, la cheffe s’est pointée comme une flèche dans le bureau, et est restée plantée là, avec son air con, droite comme un piquet (normal quand on a un manche à balai dans le cul), à attendre que la stagiaire soit partie pour soi-disant me demander un truc sur une veille à mettre en ligne… Bref vous l’aurez compris, elle est chiante, voire tyrannique, mais pas avec tout le monde !

 

Ras-le-bol du patron qui fait l’autruche devant certaines situations (Couille-molle qui branle rien, Neuneu qui fait n’importe quoi…), qui ne nous tient pas informés de l’avenir de la boîte, qui se casse en trombe pour aller chercher sa gosse au collège, et ensuite l’amener dans la boîte pour qu’elle y fasse ses devoirs (les heures de perm au collège ça existe toujours que je sache, et c’est certainement mieux que l’entreprise de papa pour faire ses devoirs) alors qu’il a osé sortir à une collègue mère de famille que ça l’énervait qu’elle fasse passer sa vie perso avant sa vie pro…

 

Ras-le-bol de ce foutu outil informatique qu’on nous a collé dans les pattes, qui est lent, multiplie les bugs, est hyper limité niveau fonctionnalités, et coûte cher en maintenance à la boîte (c’est les prestataires extérieurs qui se frottent les mains, je vous le dis !)… C’est quand même un comble pour une maison d’édition de se retrouver avec une daube pareille en guise de principal outil de travail !

 

Ras-le-bol de la technique du « pansement sur une jambe de bois » qu’on applique et qu’on a toujours appliquée dans cette boîte… Ici on marche à la « bidouille » : on bidouille pour les pdf, on bidouille pour la PAO, on bidouille pour les fiches… Résultat, là où on ne devrait avoir qu’une manip à faire, on se retrouve à en faire 36… Hyper productif n’est-ce pas ? (Et c’est pas notre super Couille-molle qui va arranger ça !)

 

Ras-le-bol que mon service soit constamment en sous-effectif, alors qu’on est toujours débordées de boulot ! Est-ce la cheffe qui est trop exigeante, est-ce la description du poste qui ne donne pas envie, est-ce la situation de la boîte qui fait peur ? Toujours est-il que depuis plusieurs années nous ne sommes pas assez nombreuses (oui on est que des nanas…) pour faire tout le boulot qu’on nous demande, et en plus avec Neuneu on est pas aidées, et nous ne trouvons pas de remplaçants (enfin si mais vu que madame la cheffe les prend en grippe à chaque fois… yen a quand même 3 différents qui ont été pris en CDD mais qui n’ont pas été gardés, cherchez l’erreur…). Pour vous donner une petite idée : actuellement, dans le service, nous sommes 4 sur place (dont moi qui ne suis qu’assistante) + la sœur du boss qui est là de temps en temps, et qui est larguée dès qu’on lui demande de faire qqch qu’elle n’a pas l’habitude de faire (et qui, cerise sur le gâteau, sera à la retraite dans quelques mois) + Neuneu qui est à distance et qui est nulle. La cheffe, comme je l’ai déjà dit, est en congés (congé maternité), donc elle est absente pour un moment. Une autre de mes collègues est enceinte également, et donc elle s’absentera dans environ 2 mois elle aussi… Et on a trouvé aucun remplaçant ! Donc on va se retrouver à 2 sur place, une pas tout le temps là, un boulet qui fait rien de bon, et moi, l’assistante… Génial vu la quantité de boulot qu’on se tape !

 ****

Donc voilà grosso-modo toutes les raisons qui me poussent à espérer un changement, qu’il s’agisse d’un repreneur qui aura de la poigne et foutra un bon gros coup de pied dans la fourmilière, ou d’une fermeture de la boîte avec licenciements éco, indemnités et CSP à la clé (même si l’éventualité de me retrouver de nouveau au chômage me fait peur)… Mais en tout cas, ça peut vraiment pas continuer comme ça, et je suis loin d’être la seule à saturer !!!

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Moaij |
Miniaturespecta76 |
Solmiac management |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de bord
| Consofrance
| Marocsblog